Soins hypnose : quel statuts juridiques pour exercer ?

séance d'hypnose thérapeute

La médecine alternative est de plus en plus présente dans notre quotidien. Dans ce sens, il n’est pas surprenant que de nombreuses personnes cherchent à exercer dans le secteur. 

L’hypnothérapie est d’ailleurs l’un des domaines comptant le plus de pratiquants. Si vous désirez également lancer votre activité dans le domaine, voici les divers statuts juridiques que vous pouvez adopter.

Exercer une activité d’hypnothérapeute en auto-entrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur est le plus plébiscité par les hypnothérapeutes, en particulier ceux en début de carrière. Il s’agit d’un statut juridique particulièrement simple et offrant de nombreux avantages comme l’allègement d’obligations comptables ou encore l’exonération de cotisations foncière et d’entreprise CFE. Toutefois, ce statut reste adéquat uniquement pour une entreprise en début d’activité.

En outre, vous êtes tenu d’ouvrir un compte bancaire uniquement dédié à votre activité. Et même si vos cotisations sociales sont réduites, votre protection sociale reste assez faible. Pour obtenir des conseils, vous pouvez contacter un hypnothérapeute en activité comme Sophie Mingard qui pourra vous faire bénéficier de son expérience.

De plus, étant donné que ce statut juridique est à la portée de tout le monde, il ne bénéficie pas vraiment d’une forte crédibilité auprès des institutions bancaires ou de certains clients. 

Au fur et mesure que votre entreprise grandira, le statut d’auto-entrepreneur se montrera de plus en plus limité.

Entreprise Individuelle (EI) : une facilité de gestion 

De plus en plus d’hypnothérapeutes se tournent vers ce statut qui offre une facilité de gestion et reste économe. Si votre entreprise de soins d’hypnose ne génère pas encore un chiffre d’affaires conséquent, alors le statut d’Entreprise Individuelle est celui qu’il vous convient.

Il offre de nombreux avantages liés notamment à la simplicité de déclaration de revenus, une indépendance totale du chef d’entreprise et surtout la possibilité d’embaucher des salariés.

Néanmoins, une Entreprise Individuelle reste tout de même limitée et présente de nombreux inconvénients. Une EI présente un manque de crédibilité professionnelle vis-à-vis des clients et des organismes bancaires en cas de prêt. 

De plus, elle est imposée sur la base de vos revenus, ce qui limite grandement les possibilités d’autofinancement. De même, vous devez passer par un cabinet d’experts-comptables pour vous assurer que les déclarations de revenus soient effectuées de manière régulière. Ceci inclut de nouvelles dépenses.

Exercer en EURL ou SARL en tant qu’hypnothérapeute ?

Une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) a le même mode de fonctionnement qu’une Société à Responsabilité Limitée SARL. La seule différence entre ces deux statuts réside dans le fait qu’une EURL n’est créée que par un unique associé.

Toutefois, ce statut, bien qu’avantageux, nécessite une implication financière plus forte et un fonctionnement plus exigeant que les deux premiers statuts.  

Une EURL inclut notamment des frais cachés et des dépenses de création assez lourdes. Vous êtes obligé de tenir une comptabilité régulière en payant les services d’un expert-comptable. 

En revanche, ce statut confère une plus forte crédibilité à votre activité. C’est le statut idéal si vous prévoyez de faire évoluer très vite votre entreprise et notamment d’y intégrer des associés dans le futur. De plus, votre responsabilité se limite à vos apports dans l’entreprise.

Le portage salarial : une solution différente adaptée

Le portage salarial est encore quelque peu méconnu, mais reste assez avantageux et simple. Elle vous permet de ne pas créer une entreprise en tant que telle, mais de pouvoir exercer votre activité d’hypnothérapeute en toute liberté. Il vous suffit de signer un contrat de salarié en CDD ou CDI avec une entreprise de portage.

Ainsi, vous bénéficiez de nombreux avantages qui accompagnent cette option : indemnités chômage, mutuelle, retraite, congés payés, etc. Vous bénéficiez également d’un gain de temps considérable pour vous consacrer à d’autres activités puisque la gestion administrative de votre activité est assurée par la société de portage. 

Vous avez également la possibilité d’étendre votre réseau et de bénéficier de diverses formations pour ainsi accroître vos compétences et ainsi développer votre activité. C’est une option très avantageuse qui vous permet de tester le marché professionnel de votre activité sans prendre de risques. 

L'information com et marketing :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here