Est-il plus logique de rester à l’Université quand on veut devenir entrepreneur ?

Il semble y avoir une tendance chez les aspirants entrepreneurs du millénaire qui disent que l’abandon des études universitaires pour démarrer une entreprise est la voie à suivre. Cette tendance s’explique par le fait que bon nombre des grandes entreprises technologiques actuelles ont été créées à partir de zéro par des décrocheurs universitaires. Il est donc clair que l’obtention d’un diplôme universitaire n’est pas la seule façon de devenir un entrepreneur prospère.

Cependant, aller à l’université a encore beaucoup de valeur. Examinons objectivement la question et voyons quels sont certains des avantages et des inconvénients de chaque côté de l’argument.

Quels sont les arguments en faveur du décrochage universitaire ?

Puisque c’est la chose à faire et qui est à la mode, commençons par analyser les arguments en faveur du décrochage universitaire voire même de l’abandon total. Si vous regardez certains des principaux entrepreneurs d’aujourd’hui, il peut sembler que le décrochage scolaire est la chose la plus cool à faire. Il suffit de penser aux réussites de beaucoup de personnes telles que :

Henry Ford

L’un des géants de l’industrie automobile, Henry Ford, a abandonné l’école à l’âge de 16 ans. Il a ensuite fondé la Ford Motor Company en 1903. S’il était vivant aujourd’hui, sa valeur nette serait de près de 200 milliards de dollars.

Steve Jobs

Quand on pense aux décrocheurs universitaires qui réussissent, Steve Job vient toujours à l’esprit. Cependant, contrairement à d’autres sur cette liste, son succès a été retardé. Entre-temps, il a recyclé des bouteilles et des canettes pour joindre les deux bouts.

John Mackey

John Mackey, le fondateur du très populaire Whole Foods Market, est un étudiant qui a réussi à amasser 45 000 $, avec l’aide de sa petite amie, pour lancer un petit magasin d’aliments naturels. Cela avait l’air de marcher pour lui !

Mark Zuckerberg

Tout comme Jobs, vous ne pouvez pas laisser Zuckerberg en dehors de toute liste d’abandons réussis. Il a quitté Harvard et lancé ce qui est considéré comme le plus grand réseau social au monde : Facebook.

Michael Dell

Malgré le décrochage scolaire, Michel Dell s’est bâti une carrière incroyablement réussie au cours de laquelle il a amassé une valeur nette estimée à 218 milliards de dollars. Mark Twain a dit :”Je n’ai jamais laissé l’école interférer avec mon éducation.” Vous pouvez interpréter cet énoncé comme bon vous semble, mais il semble suggérer l’idée que l’éducation n’a pas besoin d’avoir lieu dans une classe formelle. Les réussites mentionnées ci-dessus en témoignent certainement. Bien que ces entrepreneurs aient abandonné l’école, ils n’ont jamais cessé d’apprendre. Leur éducation était juste un peu différente de celle de leurs pairs.

Quels sont les avantages du décrochage universitaire ?

Donc, si vous êtes un étudiant du millénaire qui évalue les avantages et les inconvénients de l’éducation formelle dans votre vie, quelles seraient les raisons d’abandonner l’école ? Quelles sont certaines des raisons d’échanger la salle de classe contre un bureau ? Eh bien, considérez ce qui suit.

Le décrochage universitaire conduirait à un cheminement de carrière accéléré

La plupart des gens obtiennent leur diplôme universitaire entre 20 et 23 ans. Ils cherchent ensuite un emploi, obtiennent un poste de premier échelon et commencent à gravir les échelons de l’entreprise. Lorsqu’ils atteignent un poste et un salaire qui en vaut la peine, ils peuvent avoir 35 ou 40 ans. Si vous ne voulez pas attendre si longtemps, le fait de renoncer à l’école peut vous donner trois à cinq ans d’avance.

La salle de classe fournit des conseils

Il y a quelque chose dans le fait d’être dans la salle de classe qui donne des conseils et une orientation. D’une part, la poursuite d’un diplôme vous permet d’affiner les sujets qui vous attirent. D’autre part, il se peut que vous ne soyez pas fait pour une certaine branche. Prenons, l’exemple d’une personne qui a réussi sa vie en fondant une galerie. Bien qu’il ait obtenu un doctorat en ingénierie, la plus grande chose que cette personne a appris de l’école est que l’art, et non l’ingénierie, était sa passion. Il a finalement laissé tomber ses livres et a ouvert une galerie.

On peut se dispenser des  prêts étudiants

Un étudiant moyen qui obtient son diplôme d’études universitaires a environ 35 000 euros de dettes de prêts étudiants. Certains en auront largement plus. C’est un énorme trou à combler, surtout si l’on considère que votre premier salaire ne dépasse pas cette somme en une année. En renonçant à l’école, vous n’avez pas à faire face à ce qui pourrait être une dette insurmontable.

 On apprend dans le monde réel

Bien qu’une formation universitaire soit certainement précieuse, le diplôme sur papier en soi vaut plus que l’apprentissage en classe. La vérité, c’est que vous apprendrez plus en un an de travail qu’en quatre ans d’étude de manuels et d’écoute de cours magistraux.

On peut avancer à contre courant

Un diplôme universitaire n’est pas pour tout le monde. Cependant, pour une raison ou une autre, la société dit qu’il faut un diplôme universitaire pour être crédible. Si vous allez à l’école simplement pour pouvoir cocher la case “diplôme universitaire”, vous le faites pour la mauvaise raison. Renversez la tendance et montrez au monde que vous n’avez pas besoin d’un diplôme pour réussir.

Il y a beaucoup de raisons d’abandonner l’université ou d’y renoncer complètement. C’est une décision très personnelle, alors ne la prenez pas à la légère. La bonne nouvelle, c’est que si vous décidez d’abandonner, vous serez en bonne compagnie.

En quoi le diplôme est-il important dans le monde du travail ?

Bien qu’il soit facile d’examiner les abandons universitaires réussis et les avantages susmentionnés du renoncement aux études supérieures et de la volonté d’abandonner, la réalité est qu’ils comportent des risques très élevés. Ce n’est certainement pas la norme dans les entreprises. Le but de cet article est de fournir un regard objectif sur un sujet polarisant, alors examinons quelques-uns des principaux avantages de s’inscrire à l’université et d’obtenir un diplôme qui aura un impact positif sur votre carrière.

Le temps d’apprendre

Le but de l’université est de vous donner un environnement structuré pour apprendre et grandir. Vous n’êtes pas plongé aussi rapidement dans un environnement de travail où les activités se déroulent à un rythme effréné. Vous avez de la place pour tout gâcher sans risque réel. Vous pouvez suivre différents cours et découvrir ce qui vous intéresse. Vous apprenez à vivre seul et à faire des choix intelligents. Ces trois à cinq années sont inestimables.

Une formation spécialisée.

“La connaissance approfondie d’un secteur d’activité spécifique, comme le marketing ou la comptabilité, est importante pour comprendre les processus internes et externes d’une entreprise “, explique un investisseur providentiel et mentor en démarrage. Il suggère d’aller à l’université, de suivre des cours d’entrepreneuriat et de se spécialiser dans une discipline en particulier.

Les liens de carrière

Si vous considérez l’université comme une grande opportunité de réseautage, votre temps sera bien utilisé. Qu’il s’agisse de professeurs ou de camarades de classe, tous ceux avec qui vous interagissez peuvent être un atout précieux pour votre développement professionnel futur. Vous pouvez également tirer parti des ressources d’une université, comme les programmes d’entrepreneuriat, les incubateurs et les conseillers en développement professionnel.

Comme vous pouvez le constater, il y a aussi de nombreux avantages à fréquenter l’université et à obtenir un diplôme. Bien que le décrochage soit la chose la plus sexy à faire, il y a aussi le mérite de suivre la voie traditionnelle.

Le dilemme de l’enseignement supérieur

En fin de compte, il n’y a pas de bonne réponse. Ce qui fonctionne pour une personne ne fonctionnera pas nécessairement pour la suivante. Votre décision de quitter l’université et de lancer une entreprise peut mener à une carrière fructueuse, alors que le choix de votre ami de renoncer à un diplôme universitaire peut l’empêcher d’obtenir l’emploi qu’il veut.

On pourrait appeler cela le dilemme de l’enseignement supérieur. Alors qu’il était autrefois très rare de décrocher pour lancer une entreprise, c’est de plus en plus courant. Si vous avez une idée d’entreprise à l’école, vous vous retrouverez sans doute à débattre du pour et du contre. La clé est de bloquer tous les facteurs externes et de se concentrer uniquement sur vous. Dans votre situation, est-il plus logique de rester à l’école ou d’abandonner l’école ? Vous seul connaissez la réponse.

L'information com et marketing :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here