Comment sécuriser ses données quand on est une TPE ?

0
Comment sécuriser ses données quand on est une TPE ?
Image de couverture Par Arthur Bargan Shutterstock

Avec le développement du télétravail, les TPE multiplient les canaux de connexion et les interactions à distance (collaborateurs, partenaires, clients…). Or, tous ces points d’accès représentent des failles potentielles pour le système d’information de votre entreprise. Vous devez donc sécuriser vos données pour les préserver des attaques cybernétiques et des sinistres (incendie, cambriolage, dégât des eaux…). 

Pourquoi est-il primordial de sécuriser ses données en entreprise ?

Il est impératif et même urgent de sécuriser ses données quand on est une TPE. En effet, les pirates sont conscients du manque de moyens et de vigilance de ce type de structure. Ils ciblent donc en priorité les très petites entreprises pour dérober des informations confidentielles. Ces attaques visent notamment les factures, les bons de commande, les fiches de paies, les numéros de Sécurité sociale, etc.

Sur le plan individuel, le piratage de ces données favorise le vol d’identité et l’usage de faux. L’entreprise, de son côté, est exposée au chantage et au sabotage. Le plus souvent, les hackers réclament des rançons contre les informations volées. Certains pirates, en revanche, supprimeront tout simplement vos dossiers. Dans ce contexte, il est indispensable de recourir à des solutions de sauvegarde comme Acronis.

En général, la perte de données remet en question la fiabilité de votre entreprise, indépendamment de l’ampleur des attaques. Vos interlocuteurs auront des difficultés à vous faire confiance, si vous n’êtes même pas capable de protéger votre système d’information. Ce doute se répandra inévitablement parmi vos prospects, partenaires, clients, fournisseurs, etc. De plus, cet incident affectera forcément votre productivité. 

Par SritanaN / Shutterstock

Comment mettre en place une politique de sécurité informatique ?

Le facteur humain requiert une attention particulière pour sécuriser ses données quand on est une TPE. Il est en effet difficile d’éviter les erreurs de manipulation et les suppressions involontaires de fichiers ou de données personnelles. Néanmoins, vous pouvez vous prémunir de ces incidents en instaurant une politique de sécurité pour votre SI (système informatique). 

La démarche nécessite la formation et la responsabilisation de vos collaborateurs en matière de protection des données. Vous devez par ailleurs :

  • Désigner un responsable IT pour assurer l’intégrité vos infrastructures ;
  • Entretenir votre parc informatique (maintenance, mise à jour, etc.) ;
  • Utiliser des outils pour vous protéger des attaques potentielles (pare-feu, antivirus, antispam, etc.) ;
  • Gérer le niveau d’accès sur chaque terminal (utilisateur, admin, invité, etc.) ;
  • Contrôler les connexions Internet au sein de l’entreprise ;
  • Limiter l’accès aux informations sensibles ;
  • Héberger les données importantes sur une plateforme sécurisée ;
  • Mettre en place des backups avec de multiples redondances.

Les entreprises ont généralement besoin d’un audit préliminaire pour déployer leur politique de sécurité IT. Cette étape permet d’évaluer la situation et les risques, puis de définir les objectifs et les moyens d’y parvenir. Il faudra aussi informer l’équipe. 

Comment se protéger des cyberattaques ?

Les attaques externes font partie des premières menaces nécessitant de sécuriser ses données quand on est une TPE. En effet, les cybercriminels considèrent les petites entreprises comme des proies faciles. Il faudra donc redoubler de vigilance en raison de la taille de votre établissement. De plus, les hackers ne se réfèrent pas des seuils de chiffre d’affaires. Ils ont seulement besoin de data à exploiter. 

Pour vous protéger, ne négligez pas la sécurité de votre parc de PC. Vos terminaux représentent des failles potentielles, même si votre entreprise se sert d’une solution Cloud ultra sécurisée. Il suffit de cibler le port d’un poste de travail pour accéder à vos données sensibles lors du transfert des paquets. De ce fait, vous devez centraliser la gestion de vos appareils pour surveiller les échanges d’informations. 

D’autre part, vous avez besoin de familiariser vos collaborateurs avec les protocoles HTTPS, SSL (Secure Socket Layer)… Ils développeront à terme le réflexe d’utiliser des canaux sécurisés pour naviguer sur Internet. En définitive, les salariés sont décisifs en cybersécurité. Ils permettront notamment de recourir aux certificats de sécurité (SSL, EV, TLS, etc.). Les salariés peuvent aussi vous aider à éviter les actes de phishing, de ransomware… Vous devez juste leur fournir une formation adaptée. 

Image de couverture Par Arthur Bargan

L'information com et marketing :

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here