Comment devenir un entrepreneur social ?

Mettre en place un projet entrepreneurial est le désir de plusieurs personnes qui ont soif de réussite et de liberté financière. Devenir chef d’entreprise pour crée de la valeur et faire le plus de profil fait partir des objectifs que vise un entrepreneur. Entreprendre dans le social semble être alors une mauvaise idée pour la plupart d’entre eux.

Pourquoi devenir entrepreneur social ?

Être entrepreneur social ne fait pas de l’entreprise un organe de bienfaisance. Un entrepreneur social est un chef d’entreprise qui à travers son activité veut apporter des solutions à un problème, mener des actions en vue de régler une situation dans son environnement tout en rentabilisant son activité. Il ne fait pas l’aumône aux plus démunis, il n’est pas un bon samaritain. C’est un homme d’affaires qui utilise les ressources disponibles pour régler ou améliorer une situation dans l’intérêt général. Plusieurs conditions sont nécessaires pour devenir un bon entrepreneur social.

Être outillé

Pour mener à bien son projet d’entreprise, il faut éviter de se lancer à l’aveuglette sans aucun repère. Il ne faut pas se lancer dans des projets grandeur nature sans but fixe, ni stratégie. Il faut à tout prix éviter de se liguer en super héros pour résoudre tous les maux dont souffre le monde. Il faut se renseigner, s’éduquer, choisir son domaine d’activité et prendre connaissance de tous les avantages et risques qui y sont liés. Rédigé son projet de façon smart en incluant toutes les paramètres possibles qui rentrent dans la bonne marche du projet. Suivre une formation et se faire accompagner par des personnes habileté dans le secteur d’activité choisit. Il faut avoir des connaissances utiles sur ce que l’on veut faire. Une fois le projet déterminé, bien ficelé et minutieusement analysé, il est possible de bénéficier d’aide financière auprès des organismes, des banques qui œuvrent dans le but de résoudre les problèmes sociaux et qui sont donc réceptacles aux projets ayant un impact social fort. Il faut aussi parler de son désir de mettre en place une entreprise sociale autour de soi pour recueillir des financements et rallier des gens à sa cause.

Une affaire tournée vers l’intérêt général

L’entrepreneur organisme son activité autour des principes humanitaires. Il dispose avant tout d’une structure économique solide et très rentable. Un entrepreneur social choisit de répondre à un besoin environnemental ou social dans le cadre de la réalisation de ses activités. Un entrepreneur social peut choisir d’engager uniquement des handicapés, des jeunes sans expériences, des chômeurs ayant les compétences requises mais rejetées pour diverses raisons dans le monde du travail au sein de son entreprise. Ceci faisant il apporte une solution à fort impact social à un problème présent dans son environnement.

Développer son leadership en entreprise

Pour tourner son projet d’entreprise vers le social, il faut une motivation sans failles et des convictions solides. Il faut une envie forte d’apporter une solution pour ne jamais se décourager et atteindre son objectif en étant le premier à tout donner. Il faut savoir rallier des gens à sa cause en leur transmettant la fièvre du social. Il faut être capable de dénicher les compétences rares dont vous aurez besoin et de leur donner envie de travailler avec vous pour atteindre un but commun. Un chef d’entreprise social n’est pas le seul maître à bord, il n’est pas le tout-puissant patron. Il doit avoir une gestion démocratique de son entreprise en acceptant de perdre le pouvoir suprême en le partageant avec ses partenaires, travailleurs et clients. Un entrepreneur social est celui qui n’a pas peur d’aller vers les autres, d’aller cogner aux portes et de demander de l’aide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here