Comment bénéficier d’une formation professionnelle ?

0
Comment bénéficier d’une formation professionnelle ?

La formation professionnelle est une opportunité dédiée à toutes les personnes actives. C’est le levier qui leur permet de monter en grade ou de revenir dans la vie professionnelle. Depuis quelques années, le taux d’accès à cette formation professionnelle a augmenté. Tour d’horizon sur le sujet.

Action et définition de la formation professionnelle

La formation professionnelle est un droit dont disposent les actifs (les personnes aptes à travailler). C’est un avantage qui est mentionné dans le Code du travail. Elle a pour principal objectif de permettre à chaque personne concernée, une évolution de carrière. Elle peut aussi être une aide afin de renforcer ou de mettre à jour ses connaissances.

La formation professionnelle ne se cantonne pas à un domaine en particulier. Elle englobe différentes actions.

Il y a la formation qualifiante, certifiant et diplômante. Son action s’étend aussi au niveau du Bilan de compétence. Pour le candidat concerné, cette étape consiste à faire le point sur sa carrière professionnelle. L’objectif de la démarche est d’envisager son évolution sur le plan professionnel. Dans d’autres cas, c’est pour lui, l’occasion de se remettre sur les rails et être de nouveau dynamique.

Ensuite, il y a la Validation des Acquis ou VAE. À travers cette action, il est possible d’obtenir une validation de son expérience professionnelle afin de décrocher le diplôme équivalent à cela.

Les domaines qui sont concernés

En matière de formation professionnelle, la France dispose d’un large choix de propositions. En effet, tous les domaines d’activités sont représentés. Entre autres, il y a le secteur de la banque et de la finance, la vente, la santé et le social…

À cela, s’ajoutent les formations dont la réalisation permet d’obtenir une compétence transverse. En d’autres termes, elle permet d’acquérir une compétence qui est maîtrisée par plusieurs métiers de différents domaines. C’est le cas, entre autres, pour les langues, la Bureautique et la communication.

Les domaines les plus demandés en ce moment pour ce qui est de la formation en langue sont l’anglais et l’Espagnole. Le français en tant que langue étrangère s’affiche aussi dans les formations les plus demandées.

La formation petite enfance et la formation pour les services à la personne sont aussi très sollicitées depuis quelques années. C’est pareil pour la formation qui permet de devenir une secrétaire médicale, une assistante de direction ou une assistante administrative.

Les financements possibles

Plusieurs moyens sont mis en place afin de délivrer la formation adéquate à chaque demandeur.

Le compte personnel de formation ou CPF

C’est un compte de formation qui est ouvert à tous les actifs dès leurs entrées dans le monde du travail. Cela commence dès l’âge de 15 ans pour les jeunes qui sont en contrat d’apprentissage. En tout, le compte permet à chaque actif qui en a un de cumuler jusqu’à 24 heures de formation par an.

Si la personne est un demandeur d’emploi, elle peut utiliser les heures CPF qu’elle a obtenues durant sa période de chômage. Chacun est libre de gérer son compte formation en accédant au site moncompteformation.gouv.fr.

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Pour les personnes qui travaillent dans le secteur privé, ce droit est remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation). Son application est toujours de rigueur pour les élus et ceux qui sont des agents de la fonction publique.

Tous les détenteurs de ce compte peuvent cumuler jusqu’à 20 heures de formation avec un plafond qui ne dépasse pas les 120 heures.

Le plan de formation

C’est un document qui regroupe et répertorie toutes les actions de formation que l’employeur a retenue pour ses salariés. Toutefois, détenir un plan de formation n’est pas une obligation pour un employeur.

Cependant, lorsqu’il est mis en place, il doit contenir des formations qui sont en lien direct avec l’activité de l’entreprise. Un budget est alors fixé afin de financer les formations qui sont dispensées par l’employeur.

Le Congé annuel de formation ou CIF

Le congé annuel de formation permet à tous les salariés de participer à une formation de longue durée. Elle peut se faire à temps partielle ou à temps plein. Pour ce qui est de la prise en charge, elle se fait par un organisme paritaire qui est agréé par l’État. Elle peut donc être prise en charge par un OPCA (organisme paritaire collecteur agréé) ou l’OPACIF.

La prise en charge de la demande de formation va dépendre de la taille de l’entreprise et de la situation du demandeur. Pour un établissement de moins de 10 salariés, la demande de prise doit se faire au moins 1 mois à l’avance auprès de l’OPCA concerné. C’est pareil pour une entreprise dont le nombre de salariés va au-delà de 10.

Dans le cas où le demandeur est en recherche d’emploi, il peut faire la demande de 2 manières distinctes. Soit il s’adresse au Conseil régional de sa région, soit il se tourne vers l’ANPE. Il s’agit de l’Agence National pour l’Emploi.

L'information com et marketing :

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here