Banque pour autoentrepreneur : nos conseils

0
Banque pour autoentrepreneur : nos conseils
Photo de couverture Andrea Piacquadio provenant de Pexels

En plus de faciliter la création d’entreprise, le statut d’autoentrepreneur présente d’autres avantages comme une réglementation fiscale simplifiée. Il en séduit ainsi plus d’un. Pour le bon déroulement de son activité professionnelle, il est préférable pour un microentrepreneur de détenir un compte bancaire dédié. Vers quelle banque est-il préférable qu’il se tourne pour en ouvrir ? 

Est-il obligatoire d’avoir un compte pro en auto-entrepreneur ?

Est-il obligatoire d'avoir un compte pro en auto-entrepreneur ?
Photo de cottonbro provenant de Pexels :https://www.pexels.com/fr-fr/photo/homme-bureau-ordinateur-portable-travailler-4064840/

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Pacte en 2019, les autoentrepreneurs doivent ouvrir un compte dédié à leur activité professionnelle. Cette règle s’applique toutefois seulement à ceux dont le chiffre d’affaires annuel dépasse les 10 000 euros durant 2 années de suite.

Compte dédié ne signifie pas forcément compte professionnel. Un entrepreneur individuel en autoentreprise peut très bien ouvrir un second compte courant classique. Si son chiffre d’affaires annuel n’excède pas les 10 000 euros, il a la possibilité d’utiliser son compte personnel pour effectuer les différentes opérations bancaires liées à son activité d’autoentrepreneur. Cela dit, il vaut mieux avoir un compte bancaire séparé pour :

Il faut noter que la création d’un compte bancaire distinct reste importante, même si l’autoentrepreneur prévoit de déléguer la gestion de la comptabilité. En effet, cela permet de distinguer clairement les transactions financières professionnelles et personnelles. Il sera ainsi plus aisé de gérer la trésorerie et de déterminer la rentabilité de l’activité exercée.

Choisir une banque physique ou une banque en ligne ?

Choisir une banque physique ou une banque en ligne ?
Photo de Ketut Subiyanto provenant de Pexels :https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-cafe-tasse-bureau-4474047/

Un autoentrepreneur peut adresser une demande d’ouverture de compte dédié à l’activité professionnelle qu’il exerce à une banque traditionnelle comme à une banque en ligne. Étant donné qu’elles disposent d’un vaste réseau d’agences physiques, les banques classiques permettent aux autoentrepreneurs d’établir une relation de proximité avec un conseiller. Par ailleurs, elles proposent toute pléthore de produits indispensables particulièrement utiles à un professionnel (assurance, crédit, épargne, etc.).

En outre, les moyens de paiement et d’encaissement qu’elles mettent à la disposition de leurs clients ne sont pas limités. En revanche, les banques traditionnelles sont connues pour appliquer des frais bancaires élevés. De plus, elles peuvent refuser l’ouverture d’un compte bancaire à un autoentrepreneur.

De leur côté, les banques en ligne pratiquent des tarifs plus abordables. Elles sont aussi réputées pour la grande réactivité de leur service client. Toutefois, l’accès au crédit est restreint auprès de ces banques. Les retraits sont également limités. Le nombre de virements et de transferts sans frais est aussi plafonné. Enfin, la plupart des banques en ligne ne proposent pas de chéquier.

Pour choisir une banque pour autoentrepreneur, il est indispensable de bien analyser ses besoins. Ce n’est que de cette manière que l’intéressé pourra déterminer l’offre la mieux adaptée à son activité. Vous voulez en savoir plus sur le compte bancaire pour les professionnels ? Rendez-vous sur www.compte-pro.com.

Banque pour auto-entrepreneur : essayer les néobanques

Banque pour auto-entrepreneur : essayer les néobanques
Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-adulte-elegante-a-l-aide-de-smartphone-sur-rue-3774903/

Les établissements bancaires traditionnels et les banques en ligne ne constituent pas les seuls choix en matière de banque pour auto-entrepreneur. Une micro-entreprise peut aussi ouvrir un compte bancaire auprès d’une néobanque.

Il est très facile de souscrire un compte auprès de ce type d’établissement, même pour un interdit bancaire. En effet, la démarche n’exige aucun justificatif de domicile ou de revenus. La réactivité représente un autre point fort. Par exemple, les virements s’effectuent en un rien de temps. Le client peut aussi être notifié de toutes les opérations bancaires relatives à son compte via des alertes.

D’autre part, les néobanques déploient une interface très intuitive accessible depuis n’importe quel support. De surcroît, elles mettent à la disposition de leurs clients une application mobile grâce à laquelle ils peuvent gérer leur compte en tout temps.

En revanche, les néobanques ne permettent le plus souvent pas d’émettre des chèques ni d’en encaisser. Comme elles ne disposent pas non plus du statut d’établissement de crédit, elles ne peuvent pas octroyer de prêts

En tout cas, la néobanque s’avère la meilleure banque pour autoentrepreneur en termes de tarifs. Si ses services ne sont pas gratuits, ils sont proposés à des prix très faibles.

Photo de couverture Andrea Piacquadio provenant de Pexels :https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-en-chemise-a-manches-longues-rouge-regardant-son-l-aptop-3765132/

L'information com et marketing :

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here