Mode écran

 

Mode tablette

 

Mode mobile

 

Mode print

 

Accueil Catalogue Histoires d'Histoire

Histoires d'Histoire

ISBN : 9782362523205

Pages : 228

Genre : Nouvelles

Parution : 07/2013

« Mon très cher Faurobert,

J’ai lu très attentivement ton ouvrage. D'abord par sympathie pour toi et, finalement, parce qu’une page pousse à l’autre, que les chapitres sont courts et divers, que tes références recoupent souvent les miennes et que l’ensemble puise dans un fond de pensées, de colères, de protestations, qui nous est commun. Je ne te surprendrai pas en te disant que ce livre est à l’évidence un bazar. La présence de l’Afrique du Nord dans plusieurs textes m’autorise à le dire. On avance d’une boutique à l’autre. Sur quoi va-t-on nous faire un prix ? Ce sera aussi bien sur un souvenir de chef de poste qui reçoit un échappé du bordel, que sur les Escartons ou une duchesse rose du Xe arrondissement.

Le procédé est toujours le même, ce qui donne son unité désordonnée au bazar : l’association d’idées ou de sensations entre une expérience personnelle et cette autre expérience de chacun de nous qui nous est donnée par l’Histoire. Mais pas l’Histoire attendue, officielle, une autre Histoire, celle des recoins, des impasses, de ce qui est typiquement dérisoire, sans autres leçons à tirer que celles dont tu tires ton inspiration protestataire. Bravo d’aborder de cette façon la « littérature ». Tu ne copies pas. Tu ne vises apparemment à rien. Tu te donnes toi-même. C’est très bien et, comme tu ne te situes dans aucune hiérarchie, la « valeur » du tout n’a pas à être évaluée. C’est, somme toute, la bonne façon de terminer sa journée content et satisfait, même si le salaire est petit. »
Jean VERDUN

« Je suis né à Paris en 1935, mes parents se sont séparés lorsque j’avais 17 mois et j’ai travaillé en tant que commercial jusqu’à 65 ans et 6 mois. À Gentilly, Londres, Paris, Alger, Aubervilliers, Pantin, Dijon, Vienne, Grenoble, Bellinzona… J’ai passé 14 mois en Algérie, pendant la guerre, lors de mon Service Militaire. J’ai pratiqué le water-polo, le rugby à 15, le basket et ce, jusqu’à 48 ans.

Peintre depuis 1956, j’expose depuis 1964, mais j’ai toujours gagné ma vie dans le privé. Ma chance a été d’être un peu élevé par un père de droite et une mère de gauche, bien entendu séparés, ce qui m’a aidé à avoir une vision du monde assez claire. »
Bernard Yves FAUROBERT

19,00

Par Bernard Yves FAUROBERT

Peintre depuis 1956, j’expose depuis 1964, mais j’ai toujours gagné ma vie dans le privé. Ma chance a été d’être un peu élevé par un père de droite et une mère de gauche, bien entendu séparés, ce qui m’a aidé à avoir une vision du

Découvrir l'auteur

Ajouter votre commentaire :