Mode écran

 

Mode tablette

 

Mode mobile

 

Mode print

 

Accueil Catalogue Georges Braque, peintre de l'espace - Son art en synchronie avec la science

Georges Braque, peintre de l'espace - Son art en synchronie avec la science

ISBN : 9782362522901

Pages : 90

Genre : Essai

Parution : 07/2013

Pour la prise de conscience d'un monde entr'aperçu, celui où l’Art et la Science sont entrés en « Synchronie ». Cet événement, sans qu’il ait été occulté, ne semble pas avoir été perçu par le plus grand nombre. Pourquoi laisser ce dernier dans la méconnaissance, alors qu’on va célébrer la mémoire de Georges BRAQUE, à l’occasion du cinquantième anniversaire de sa mort. Où percevoir cette synchronicité ?


Dans la contemporanéité de ses trois initiateurs : Braque, Einstein et Char

Les deux premiers, Braque (1882) et Einstein (1879), sont vraiment de la même génération ; Char est de la suivante (1907). Leur commune maturité s’inscrit dans un de ces grands tournants de l’Histoire où la mutation qui s’est opérée dans l’ordre esthétique a affecté ipso facto les sciences et la pensée. Avec Einstein s’éteint la physique classique. Braque, quant à lui, après avoir grandi sur les terres de l’impressionnisme, a promu le cubisme après un court passage par le fauvisme, et Char arrive à point nommé pour épouser le surréalisme.

Par leur commune appréciation de la lumière

Einstein découvre que c’est un phénomène tout particulier : une dualité de particule et d’onde. Il fait de sa célérité « c », un « absolu » ; à partir de lui tout peut être « relativisé », l’énergie « E » en premier. Pour Braque, « la lumière ne vient pas d’une source extérieure, mais semble émaner des objets comme une phosphorescence interne, dans un espace encore restreint et presque nocturne, aux tonalités assourdies ». Pour Char, dans une proximité assumée, c’est celle des « Matinaux » : « Les idées, vous savez… je remonte simplement à leur nuit, à leur nudité première. Je leur donne désir de lumière, curiosité d’ombre, avidité de construction. » Ainsi que le Créateur au jour Un, tous trois virent « que la lumière était bonne ».

De l’espace-temps à l’espace-esprit, tous trois ont su créer « l’événement ».

L’auteur, par sa longue fréquentation de l’Architecture où l’Art et la Science se trouvent fatalement impliqués, a ressenti récemment le besoin de mieux s’informer sur la « microphysique ». Son dernier livre « L’atome cet inconnu », édité par Mélibée, lui a permis d’en formaliser les principales étapes. Ses références à l’épistémologie, à travers l’oeuvre de Gaston Bachelard, ont affermi ses convictions sur l’« espace », notion souvent mal maîtrisée parce que trop parcimonieusement enseignée.

19,50

Par Henri DUTHU

Au cours de la dernière décennie, Henri DUTHU s’est consacré à des essais à caractère didactique, parus aux éditions Résiac et aux éditions Mélibée. Il est notamment l’auteur d’Une mimèsis a priori, Tel est l’être comme désir (Mélibée,

Découvrir l'auteur

Les ouvrages de Henri DUTHU

Parler d'Identité nationale

À voir les réactions que ce mot a suscitées, on peut se demander si – identité – comme le dit Jean-Claude Bourdin « n’est pas un mot égarant qu’il faudrait éviter d’employer.

13,50

Bachelard : L'invitation au poème

L'auteur propose, dans un but pédagogique, de montrer que « la chose réelle n’a de puissance poétique que par l’intérêt passionné qu’elle reçoit de l’archétype ».

20,00

Une Mimèsis a priori, tel est l'être comme désir

L’homme lui-même ne saurait échapper à cette mimèsis (...)

14,00

L'activité sportive, valeur démocratique

L’activité sportive ne saurait être distincte de l’activité sociale ; aussi devrons-nous montrer au lecteur comment cette dernière a acquis ses lettres de noblesse grâce au développement des sciences sociales.

14,00

L'Atome cet inconnu

Cette invite à connaître l’atome vise tous ceux qui, non spécialistes, sont curieux de savoir ce qui se cache derrière ce mot, autrement qu’une simple représentation du plus petit élément indivisible...

17,00

Jean de la Fontaine, dans le sillage de Socrate

La Fontaine serait-il passé de mode ? Henri DUTHU n'en croit rien : la lecture qu’on peut faire aujourd’hui de son œuvre, prouve à l’évidence le contraire !

15,50

La pérennité d'Olympie : la victusynthèse rapportée au sport mental

Ce livre s’adresse principalement aux éducateurs qui, en experts, savent que lorsqu’il est déclaré que le sport est un combat initiatique… il n’est encore rien dit.

14,50

Ajouter votre commentaire :